Budo, l'esprit des arts martiaux

Budo, l'esprit des arts martiaux

Michel COQUET

  • Nombre de pages : 288
  • Format : 17 cm x 23 cm
  • Édition : 17 février 2003
  • Éditeur : Guy Trédaniel Editions 2
  • ISBN-10 : 2844454143
  • ISBN-13 : 978-2844454140
  • Langue : Français
  • Prix éditeur: 28,00 €
  • Prix: 26,60 €
  • Économisez: 1,40 € (5%)
Achetez ce livre sur amazon

Informations supplémentaires:

Le livre Budo, l'esprit des arts martiaux , écrit par l'auteur Michel COQUET, est classé dans la catégorie Spiritualité et religion et plus spécialement dans la sous-catégorie Philosophie orientale. Il a été publié par la maison d'édition Guy Trédaniel Editions 2 en 17 février 2003. Son prix est de 26.60€.

Vous trouverez ce livre dans :

L’ensemble des disciplines que nous connaissons en Occident sous le nom générique d’ « arts martiaux » (judo, karaté-do, aïkido, kendo, iaï-do, kyudo, etc.) fait partie de ce que la culture traditionnelle japonaise nomme le « Budo », lui-même héritier du « Bushido ».

Le « Bushido », littéralement « Voie (=Do) du Guerrier (=Bushi) », était le Chemin de Vie idéal que se devait d’emprunter tout noble samouraï dans le Japon traditionnel et féodal, tandis que le « Budo » en est son adaptation moderne.

Comme l’on peut se l’imaginer, le « Bushido » était un Chemin de Vie difficile et ardu, « difficile » car il demandait au guerrier de se confronter avec la guerre et ses horreurs et de braver quotidiennement la mort et la souffrance (auxquelles il était sans cesse exposé et menacé de succomber), « ardu » car il lui imposait de poursuivre, tout en étant plongé au cœur-même de la violence, des idéaux d’amour, de paix et d’harmonie (à l’instar de la chevalerie « céleste » occidentale).

Comme de nombreux maîtres japonais le rappellent fréquemment, traduire le concept japanais de « Budo » par « art martial » est erroné, puisque « Budo » signifie littéralement la « Voie (=Do) du Bon Gouvernement et de la Protection du Peuple (=Bu) ».

Ainsi, et comme nous le rappelle Michel Coquet dans ce livre extraordinaire (aussi bien pour les pratiquants d’arts martiaux que pour ceux qui souhaiteraient s’initier ou simplement apprendre à connaître ces disciplines), la finalité du « Budo » est donc la paix et non la guerre.

"Si l'on commence à se battre, il faut gagner. Mais se battre n'est pas le but. L'Art du Guerrier est l'Art de la Paix. L'Art de la Paix est le plus difficile : il faut gagner sans se battre", disait Risuke Otake, Maître de l'Ecole d’arme du Katori Shinto Ryu, dont Michel Coquet a été pendant très longtemps le représentant en France.

Cette finalité se situe bien évidemment aux antipodes de celle à laquelle l’expression d’ « art martial » semble renvoyer, puisque l’on aurait naturellement tendance à associer à cette malheureuse traduction les notions de « violence » et d’ « agressivité » (Mars étant chez les Romains le dieu de la guerre offensive).

Dans cet ouvrage Michel Coquet vous conviera donc à un retour aux sources du Budo, en vous montrant qu’il s’agit de l’une des voies les plus directes menant à l’harmonie intérieure, condition sine qua non pour que puisse s’instaurer un jour une paix durable et profonde. Car, comme les grands maîtres d’arts martiaux n’ont de cesse de le rappeler, la racine de la violence et du mal se cache dans le cœur de l’homme, et, par conséquent, et pour reprendre les mots du fondateur de l’aïkido, Morihei Ueshiba, qui souhaite voir un jour s’instaurer la paix entre les hommes doit d’abord commencer à faire de l’ordre dans sa propre demeure intérieure…

C’est donc à une véritable quête de nous-mêmes (à travers la pratique de disciplines telles que le judo, le karaté-do, l’aïkido, le kendo, le iaï-do, le kyudo…) que nous invite ici l’auteur, quête qui doit nous mener à la découverte de notre Soi. Car c’est en faisant l’expérience de notre nature supérieure que nous pourrons apprendre à nous laisser guider dans la vie, à goûter au bonheur (pour le faire ensuite le faire partager aux autres), mais aussi trouver la force intérieure nécessaire pour œuvrer à la construction d’un monde fondé sur l’amour et la paix.

Nous comprendrons alors que, même si les conditions de vie de notre époque ne sont plus les mêmes que celles de l’époque féodale, « la Voie du Guerrier » n’a pas perdu son actualité et sa raison d’être, dans un monde et une société où le courage, la connaissance de soi et l’amour demeurent de précieuses qualités pour pouvoir nous permettre d’avancer avec constance et sérénité dans la vie.

Budo, l’esprit des arts martiaux est donc un livre à recommander à tous les pratiquants d’arts martiaux, visant à les mettre en garde contre toutes les dérives auxquelles peut conduire la pratique moderne de la compétition à outrance et à leur permettre d’appliquer par un retour aux sources, dans leurs disciplines respectives, les enseignements du Budo traditionnel.

La lecture de cet ouvrage est également recommandée à tous ceux qui voudraient en savoir plus sur les arts martiaux et aborder l’étude de ces disciplines en cherchant à en saisir, dans une perspective philosophique et spirituelle, l’essence profonde et la finalité ultime.

Une référence incontournable dans la littérature consacrée aux arts martiaux !


À propos de l'auteur:

Michel COQUET

Michel Coquet est un pratiquant d'arts martiaux qui s'est, dans sa recherche, beaucoup intéressé à la

[+] Lire la fiche complète de l'auteur


recherche

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

NOUVEAUTE MACRO

E-BOOK MACRO

CATALOGUE MACRO

auteur a l'affiche

editeur a l'affiche

Nos collections Macro Éditions :

Art de Cuisine | Développement Personnel | Nouvelles Pistes Thérapeutiques | Science et Connaissance | Vérités Cachées | Savoirs Anciens | Macro Junior | Le Jardin d'Ève | Nos E-books

© 2007 - 2016 Macro Livres
by Nimaia & Gruppo Editoriale Macro